élément décoratif de la page
background-shape
feature-image

Les technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée se démocratisent de plus en plus ces dernières années, poussées par les confinements. Pourtant ces deux technologies ne datent pas d’hier car elles sont nées dans les années 70. Jouant avec les limites du virtuel et du réel, elles prêtent à confusion.

Alors, sont-elles similaires ? Pas vraiment. La réalité augmentée ajoute des éléments virtuels dans un environnement réel quand la réalité virtuelle de son côté est immersive et crée virtuellement un environnement artificiel.

Dans les faits, la réalité augmentée vient enrichir le réel par le virtuel en le complétant. Elle est souvent utilisée avec un téléphone portable ou une tablette pour intégrer des meubles ou de la décoration à son intérieur, ou bien essayer des chaussures Balmain.

Les lunettes et casques se développent aussi de plus en plus. Cela a commencé avec l’échec des Google Glass puis Microsoft a développé son casque holographique Hololens qui projette des hologrammes sur des lentilles transparentes. Outre son intérêt ludique, les usages les plus intéressants sont dans les environnements professionnels comme la médecine, l’automobile, l’immobilier ou le retail.

La réalité virtuelle quant à elle vient immerger l’individu dans un monde artificiel en faisant appel principalement à sa vue et son ouïe mais aussi parfois à son odorat et son toucher. Ainsi, avec un casque muni de capteurs de mouvements, il est coupé du monde réel grâce à des techniques de représentation d’un environnement en trois dimensions.

Ces technologies sont bien sûr très utilisées dans le secteur des jeux vidéos mais elles sont aussi très utiles dans l’immobilier, l’armée, la médecine, la culture…

Réalité augmentée et Réalité virtuelle véhiculent deux visions différentes et usages spécifiques avec de multiples possibilités d’évolution et de créativité à l’avenir.

Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter